VIER PFOTEN App nun für Iphone/Ipad und Android erhältlich


VIER PFOTEN App Download für
AndroidAndroid

IphoneIphone

Initiative pour les vaches à cornes


Chaque corne compte

 

QUATRE PATTES estime que ce sont les étables 

qui doivent être adaptées aux animaux et pas les animaux aux étables.

 

En Suisse, environ 200'000 veaux sont écornés chaque année – une procédure qui signifie stress et douleurs pour les animaux et d’éventuelles complications sur le long terme.

Les pointes des cornes des veaux sont fortement irriguées et innervées et de ce fait particulièrement sensibles.

Cette pratique est justifiée par le fait que les cornes des animaux comportent un trop grand risque de blessures. QUATRE PATTES estime toutefois que ce sont les étables qui doivent être adaptées aux animaux et non l’inverse. Les cornes font partie intégrante des bovins – qu’il s’agisse de vache, taureaux ou de bœufs – et sont importantes pour les comportements sociaux. Les animaux à cornes peuvent être maintenus sans problème dans les étables à stabulation libre à condition que ces dernières leur soient adaptées.

 

QUATRE PATTES regrette le rejet de l'initiative pour les vaches à cornes 

L’initiative pour les vaches à cornes (initiative populaire intitulée « Pour la dignité des animaux de rente agricoles ») exigeait que davantage de vaches puissent conserver leurs cornes. Pour ce faire, les propriétaires de bovins auraient reçu une aide financière de la Confédération, à condition de laisser leurs animaux avoir leurs cornes. Le budget agricole actuel aurait simplement du être redistribué par la Confédération. Le principal argument invoqué à plusieurs reprises pour justifier le rejet de l'initiative est que la conservation d’animaux à cornes implique une stabulation entravée (« vaches à l’attache »), ce qui va à l’encontre du bien-être animal. Or QUATRE PATTES ne partage pas cet avis car de longues recherches et projets de conseil pour les vaches porteuses de cornes dans les étables ont montré que ce système d'élevage, couplé au savoir-faire nécessaire, est réalisable et a déjà été mis en pratique avec succès de nombreuses fois. Ainsi, QUATRE PATTES continue de soutenir les idées invoquées par l'initiative pour les vaches à cornes afin de contribuer à améliorer le bien-être animal dans l'agriculture.

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’initiative et son contexte général et retrouver des explications et des récits journalistiques passionnants. Et si vous souhaitez voir un récapitulatif du vote à venir, cliquez ici pour retrouver les informations les plus importantes sur l’initiative pour les vaches à cornes.



Conseil pour l’élevage de bovins à cornes dans les étables à stabulation libre

QUATRE PATTES s'engage depuis de nombreuses années à mettre les connaissances issues de la recherche et de la pratique à la disposition des agriculteurs, afin que les bovins à cornes puissent bénéficier de meilleures conditions d'élevage.

C’est pourquoi QUATRE PATTES a notamment soutenu les consultations de l'Institut de recherche de l'agriculture biologique FiBL dans le cadre du projet de recherche "Calcul des dimensions des stabulations pour la garde des vaches à cornes laitières" et du projet de recherche "Conception de zones libres pour bovins à cornes" – une coopération entre FiBL et l'Université de médecine vétérinaire de Vienne. Les résultats de ces travaux de recherche relèvent d’une haute importance car ils ont permis d’assurer une base scientifique aux conseils donnés, tant pour les animaux que pour les humains.

Depuis lors, QUATRE PATTES a soutenu la poursuite de services de consultations auprès d’agriculteurs par les experts FiBL. Ces derniers aident les éleveurs à trouver des solutions individuelles quant aux travaux de reconstruction ou d’agrandissement nécessaires à l’élevage de bovins avec cornes dans une stabulation en libre parcours adaptée à leur espèce.

Vous êtes agriculteurs et ces sujets vous intéressent ? Cliquez ici pour télécharger un dépliant et diverses coordonnées de contact


imprimer