VIER PFOTEN App nun für Iphone/Ipad und Android erhältlich


VIER PFOTEN App Download für
AndroidAndroid

IphoneIphone

Mise en garde


Mise en garde de QUATRE PATTES: bien regarder lorsqu’on achète des chiots!

© QUATRE PATTES/Christof Zurschmiede

La rage: l’achat de chiots en provenance de l’étranger peut entrainer un risque mortel pour les hommes et les animaux. QUATRE PATTES tire la situation au clair.

L’importation et le trafic illégal de chiots de race représente des millions de Francs en Suisse. Pourtant, peu de gens se doutent de la souffrance, des escroqueries et de la corruption qui se cachent derrière ce trafic. Les chiennes vivent dans des conditions déplorables en Europe de l’Est. Les chiots sont séparés de leur mère bien trop tôt, puis transportés des jours entiers à travers l’Europe. Souvent, de mauvaises surprises sont réservées aux acheteurs qui ne se doutent pas des tortures subies par les chiots: de nombreux chiots sont gravement malades et meurent quelque temps après.

 

La rage est un risque souvent sous-estimé mais que l’on prend lorsqu’on achète à des personnes peu fiables un chien en provenance de l’étranger. Cette maladie nerveuse incurable a disparu en Suisse depuis 1999 mais le risque qu’un chien infecté réintroduise la rage en Suisse existe. Les pays à risques sont par exemple la Serbie, l’Albanie, l’Ukraine et le Maroc. La rage est une maladie mortelle, contagieuse pour les hommes et les animaux. Lorsque l’on importe en Suisse un chien provenant de pays à risques, il est souvent euthanasié aux frais de son détenteur.

 

Même si vous achetez un chien en Suisse, vous devez regarder scrupuleusement son passeport. Il permet de connaître immédiatement le pays d’origine du chien. Il est également important de vérifier qu’il ne s’agisse pas d’un passeport falsifié.

QUATRE PATTES vous conseille, avant d’acheter un chien, de bien vous informer en consultant le site Internet de QUATRE PATTES et d’obtenir les certificats d’aptitude en temps utile, obligatoires en Suisse.  


imprimer